Atelier Olibi

Mes passions : le cartonnage, l'encadrement, l'origami et le Japon…

Soutien au Japon

| 0 Commentaires

Inutile, je pense, de vous dire le profond attachement que j’ai pour le Japon.
Je me suis rendue le 3 avril dernier à l’école AAA, où il y avait un « bazar de charité » pour nos amis Japonais sinistrés de Fukushima. J’ai été frappé par l’ambiance. Tous les Japonais présents ainsi que les couples franco-japonais, comme les français concernés, avaient besoin d’être là pour se serrer les coudes.
1.080 visiteurs se sont pressés mais 420 personnes n’ont pas pu entrer du fait de la longueur de la file d’attente !!
Nous sommes vraiment désolés pour ceux qui ont attendu pendant 2h sous la pluie, et ceux qui ont finalement renoncé à entrer… et pourtant personne ne s’est plaint, cela nous a vraiment touchés !! »  m’ont confié les organisateurs.
Le chèque remis à Monsieur l’Ambassadeur du Japon s’est élevé à 36.042,10 euros. 

A titre personnel, je souhaite participer à cet élan de solidarité. Jamais, bien sûr, je ne pourrai arriver seule à réunir une telle somme mais, « les petits ruisseaux faisant les grandes rivières », j’ai décidé de vendre mes créations au profit des sinistrés japonais et de solliciter  tous mes amis, créatrices et créateurs indépendants, de l’ACIA, de l’Atelier des Créateurs, du collectif Ebullition, de Point Idées et des Créateurs de Boulogne : ils m’ont tous offert une ou plusieurs de leurs créations et je les en remercie du fond du coeur.

Voici le bilan de cette opération réalisée en 4 ventes : 

– à mon domicile les 30 avril et 1er mai 2011,  

– au Salon Grain de SEL à Sèvres, grâce aux  organisatrices qui m’ont permis d’y tenir un stand les 7 mai et 8 mai 2011, 

– sur le village des Créateurs de Boulogne, les 20 et 21 mai 2011, où Créariane que je remercie aussi infiniment s’est jointe à moi au travers de son « Opération solidarité Japon » en demandant à son réseau de créatrices de m’envoyer certaines de leurs créations, 

– à la Maison du Japon de la Cité Internationale Universitaire de Paris où un autre « bazar de charité » était organisé le 19 juin 2011. 

Le bilan de ces 4 ventes s’élève à 4.031 euros, somme que j’ai portée à l’Ambassade du Japon pour transmission à la Croix Rouge japonaise. 

Il me reste encore des créations à vendre. Je les garde précieusement en attendant la prochaine action sans doute avec « Eveil Japon », un petit jardin d’enfants proche de mon domicile.

 Un immense merci à vous tous qui m’avez permis de réunir cette somme. Mais ce n’est qu’une « goutte d’eau dans un océan de besoins » : n’oublions pas le Japon qui devra encore avoir recours, et pour longtemps, à notre solidarité afin de tenter d’effacer le drame de Fukushima !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.